entete-halage.jpg
French Dutch English German Italian Portuguese Russian Spanish

henri lemaitreSur les pas d’Henri Lemaître : premier mort de la Grande Guerre à La Gorgue

Dans le précédent La Gorgue le Mag, Serge Comini, président de l’Association Abbaye de Beaupré Etude et Sauvegarde du Site, avait évoqué la dramatique disparition de trois jeunes pilotes anglais basés à l’aérodrome, sur le site de l’Abbaye de Beaupré, au cours de la Première Guerre Mondiale. Il revient au début de la Grande Guerre pour évoquer le premier soldat français tombé au champ d’honneur à La Gorgue, à l’ancienne ferme de l’abbaye, le 12 octobre 1914.

famille henri lemaitre

La « course à la mer »dragons

« Deux ans et demi avant la mort des trois pilotes britanniques Gunnery, Stephen et Kay, du No. 46 Squadron, Royal Flying Corps, nous sommes alors en pleine « Course à la mer ». Les allemands voulaient gêner le ravitaillement des Forces Expéditionnaires Britanniques présentes sur le continent.
Dans ce contexte, les troupes françaises tentent de repousser l’ennemi de notre vallée de la Lys, tandis que les forces de l’Empire Britannique se déploient dans la région, au fur et à mesure du recul de celui-ci.
La mission du 2e Corps de Cavalerie français est de faciliter l’arrivée de l’armée britannique sur la Lawe et d’appuyer son déploiement sur Armentières et Bailleul. La 4e Division de Cavalerie doit maintenir l’occupation de Lestrem jusqu’à l’arrivée des anglais et s’emparer de La Gorgue et d’Estaires.

Le Sous-Lieutenant Henri Lemaîtrehenri lemaitre

Le 10 octobre 1914, le 30e Régiment de Dragons de la 4e D.C. se retrouve à Lestrem et occupe le pont sur la Lawe. Deux jours plus tard, le 12 octobre, le Sous-Lieutenant Henri Lemaître, du 30e Dragons, est envoyé en patrouille de reconnaissance sur La Gorgue avec un cavalier de pointe. Ce cavalier tombe sous les tirs de l’ennemi. Henri Lemaître descend de son cheval et se porte au secours de son Dragon mais il est tué à la Ferme (de l’abbaye) de Beaupré.
Henri Frédéric Philippe Lemaître est né le 23 juillet 1894. Il fait des études militaires à Saint-Cyr et en sort fin juillet 1914, peu avant la déclaration de la guerre. En tant que Sous-Lieutenant, il est affecté au 30e Régiment de Dragons. Henri Lemaître est l’un des premiers, sinon le premier soldat français à mourir sur les terres et les chemins de La Gorgue. Henri a reçu la « Croix de Guerre » et la « Légion d’Honneur », à titre posthume.
Le 5 août 2017, le lendemain de l’anniversaire de la déclaration de ce que l’on appellera la Grande Guerre, Eric de Bonnechose, petit-neveu de Henri Lemaître, et sa famille, ont été guidés par Serge Comini, président de l’association Abbaye de Beaupré Etude et Sauvegarde du Site, sur les terres que Henri avait foulées il y a maintenant plus d’un siècle et où il y avait rencontré la mort, à seulement un peu plus de vingt ans. »

A l'agenda...

La Gorgue ma ville sur Facebook

Une info ?

Vous avez besoin d'un renseignement ? Vous pouvez être mis en relation téléphonique gratuitement avec l'accueil de la mairie.

 

Restez informés !

Abonnez-vous à la lettre d'information

La météo à La Gorgue