la cérémonie s'est déroulée le 4 janvier 2020

Le vert, couleur de l’année 2020 à La Gorgue

ozio_gallery_jgallery

Comme les autres années, le samedi 4 janvier 2020, les Gorguillons sont venus très nombreux à la traditionnelle cérémonie des vœux à la population, organisée samedi 4 janvier à la salle des fêtes Christian Croquet.

D’Aznavour à Stromae...Anna et Marie-Eve ont notamment assuré la partie musicale de la soirée

Des vœux très posés et zen, marqués par plusieurs interventions de l’harmonie municipale qui fêtait ses 180 ans en 2019.

Monique Evrard, Adjointe à l’action sociale a présenté les différents morceaux interprétés par les musiciens, dirigés par Rémi Lecomte. Une mise en musique marquée par des chansons intemporelles comme « L’hymne à l’amour », interprété par Christelle Longueville, musicienne à l’harmonie et professeure à l’École Municipale de Musique, pour terminer par un hommage à Marie Laforêt sur « La tendresse », avec Anna à la flûte et Marie-Ève au chant. Une partie musicale qui s’est terminée sur une note plus moderne et dynamique, au rythme de « Alors on danse » de Stromae.

2020 orientée vers la protection de l’environnement

Il revenait à Marie-Madeleine Bossaert, adjointe à la petite enfance, de présenter le thème de l’année 2020 à La Gorgue . Même si l’intergénération, développée en 2019, gardera toute sa place dans la vie de la commune, 2020 sera axée sur la protection de l’environnement.

Alors que la terre brûle en différents points du globe et que le changement climatique est en marche, Marie-Madeleine Bossaert a souligné les actions entreprises au niveau international, européen et national, tout en pointant un certain immobilisme et un manque d’engagement des États.

Des actions concrètes sur le territoire

Au niveau du territoire, la Communauté de Communes Flandre Lys élabore un Plan Climat Air Energie qui reprend les objectifs nationaux tels que la réduction de l’émission des gaz à effets de serre et le développement des énergies renouvelables. Ils se traduisent concrètement par une politique de soutien à la maîtrise de l’énergie, l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques, la location de vélos à assistance électrique, la création d’une aire de covoiturage ou l’incitation au compostage.

« Protéger notre environnement, c’est protéger l’avenir de nos enfants et petits-enfants »

Marie-Madeleine Bossaert a présenté le thème de l'année 2020 à La GorgueLa Gorgue s’inscrit également dans différentes démarches écoresponsables depuis plusieurs années : suppression des produits phytosanitaires pour privilégier l’entretien manuel des espaces verts, fauchage tardif le long des chemins pour préserver la faune et la flore, entretien régulier des cours d’eau pour prévenir les inondations, embellissement de la ville avec 16.000 plantes produites dans les serres communales, préservation des ressources en eau, sensibilisation des jeunes générations à l’environnement dans le cadre d’ateliers,… « Mais nous avons tous un rôle à jouer et une place à prendre dans cet enjeu important qu’est la protection de notre environnement » a indiqué l’Adjointe au Maire qui a repris les idées et astuces abordées chaque mois dans le calendrier 2020 de la commune : économie d’énergie, écoconduite, jardinage et entretien de la maison avec des produits naturels, diminution des déchets,… « Des petits gestes au quotidien que chacun peut réaliser. Parce que protéger notre environnement, c’est protéger l’avenir de nos enfants et petits-enfants ».

Hommage à Philippe Roquette et Gérard Beun

En cette année 2020 marquée par les élections municipales, Philippe Mahieu n’a pas présenté de projets pour 2020 et uniquement détaillé les actions et faits marquants de 2019, avec un hommage à Gérard Beun maire de La Gorgue durant trente années et à Philippe Roquette. « Notre territoire leur doit beaucoup à tous les deux ».

Auparavant, il a laissé le soin à David Sézille, nouveau directeur de la Maison pour Tous de se présenter et de présenter les futures actions du centre social. Nous y reviendrons prochainement.

Les chantiers initiés ou en cours

Piste d’athlétisme

La rénovation de la piste d’athlétisme se terminera avec la pose des résines en mai ou juin pour un montant global de 970.000 € (Conseil Départemental du Nord : 200.000 €, CCFL : 219.000 €, subvention du Conseil Régional en attente pour définir la part de la commune ).

Parcours sportifLe parcours sportif, rue Auguste Noël

Créé rue Auguste Noël sur le site de l’ancienne station d’épuration, ce nouvel équipement composé d’exerciseurs s’intègre dans le Vélo-Route de la Lys et le circuit points-noeuds de la CCFL. Le chantier s’élève à 514.000 € (CCFL : 190.000 €, La Gorgue : 324.000 €).

Rue Auguste Noël

La rénovation complète de la voirie et des trottoirs a été réalisée pour un montant total de 200.000 € (CCFL : 112.000 €, La Gorgue : 88.000 €). L’accent a été mis sur la sécurité des piétons car la rue est très fréquentée par les collégiens et lycéens.

Trottoirs rue de la LysAménagement des trottoirs, rue de la Lys

Des trottoirs ont été aménagés rue de la Lys, depuis le centre du hameau jusqu’à la sortie du Nouveau Monde vers Sailly-sur-la-Lys pour un montant de 81.000 € (dont 17.000 € par le Conseil Départemental du Nord).

Parking des ateliers communaux

Un parking fermé pour les véhicules communaux a été réalisé derrière les ateliers pour un montant de 65.563 €.

Résidence Petite Envie

Après les travaux de Noréade, des travaux de voirie et trottoirs débuteront mi-janvier pour un montant de 230.000 € (CCFL : 165.000 €, La Gorgue : 65.000 €).

Trottoirs rue du SaultDes trottoirs seront aménagés dans les prochains jours, rue du Sault

Les travaux sont commandés en concertation avec la ville de Lestrem pour un montant de 130.000 € pour La Gorgue.

Aménagement du parking de l’Espace sportif Jean Mermoz

Les travaux sont commandés pour reconfigurer le parking à droite de l’entrée de l’Espace sportif Jean Mermoz pour un montant de 26.282 €.

Sécurisation rue des MontsDes aménagements seront réalisés rue des Monts pour réduire la vitesse

Des ralentisseurs seront posés de part et d’autre du Pont Reignaux pour ralentir la vitesse des véhicules pour un montant de 22.414 €.

Abaissement de bordures

Des abaissés de bordures seront réalisés rue Saint Roch (11.677 €).

Feux tricolores dans le centreDe nouveaux feux tricolores seront posés dans le centre de La Gorgue

Les feux tricolores au carrefour de la rue Jean Mermoz, de la rue du 8 Mai, de la rue Auguste Noël et de la rue de Verdun sont en panne et ne peuvent être réparés. De nouveaux feux seront installés fin janvier pour 22.200 €.

D’autres réalisations et actions

L’année 2019 aura aussi été marquée par d’autres réalisations : aménagement de locaux pour des associations, des activités de la Maison pour Tous et des organismes, achat d’une nouvelle balayeuse, sécurisation des abords de l’école de l’Alloeu.

Des actions sont également en cours : litige sur des travaux de toiture au complexe sportif, travaux de voirie rue de la Gendarmerie, étude faune et flore pour lancer le chantier de remise en navigabilité de l’embouchure de la Lawe, démarche de reconnaissance de catastrophe naturelle suite aux épisodes de sécheresse, lutte contre l’habitat indigne au travers de plusieurs projets immobiliers, agrandissement du parking à l’école du Grand Chemin pour améliorer la sécurité et labellisation Terre de Jeux 2024 dans l’optique de devenir Village d’accueil.

Pour information, Philippe Mahieu a indiqué que l’ancienne maison de retraite avait été vendue par l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes à Flandre Opale Habitat. A cette occasion, il a remercié Yvon Lemarquand, directeur de la Résidence de Beaupré pour son excellent travail, avant de lui souhaiter une bonne retraite.

« Redonner aux maires le libre choix des politiques qu’ils souhaitent engager »Philippe Mahieu a souhaité que les maires retrouvent plus de compétences

Pour terminer cette partie très détaillée et chiffrée, le Maire de La Gorgue a indiqué que 1.700.000 € avait été investis en 2019 dans la commune. « La nouvelle équipe élue en mars prochain disposera d’une situation saine et enviable » a indiqué Philippe Mahieu en conclusion. Mais il a également insisté sur sa volonté d’indépendance de la commune, en diminuant le nombre de compétences obligatoires de la communauté de communes, comme le souhaitent de nombreux maires de France. « Il s’agit de redonner aux maires le libre choix des politiques qu’ils souhaitent engager. Ce sont mes vœux pour 2020 et les années futures ».